Formation

Ouverture d'esprit

Une des caractéristiques de l'ingénieur SupOptique est l'ouverture d'esprit. C'est une compétence essentielle pour un ingénieur qui aura à interagir avec des collègues qui, en général, n'auront pas la même formation que lui et dans des domaines en évolution permanente.

Les projets ouvertures

En première année, les projets d'"ouvertures" sont obligatoires. Ils permettent d'avoir une action sociale, de formation ou de découverte :

  • Accompagnement en Sciences et Technologie à l’école Primaire (ASTEP) : aide aux enseignants du primaire dans la mise en œuvre de la découverte des sciences et de la photonique.
  • Tutorat Villebon : aide à l’encadrement d'étudiants (L1) de l'Institut Villebon Georges Charpak, module d’apprentissage actif scientifique.
  • Tutorat ZupDeCo : aide aux élèves de collège, de la 6e à la 3e, issus de familles défavorisées à obtenir le premier diplôme de leur vie, le brevet des collèges. Il s’agit de tutorat individuel et personnalisé en mathématiques et en français spécifiquement. Ils se déroulent dans les collèges suivants : Aimé Césaire (Les Ulis, 91), Blaise Pascal (Massy, 91), Joseph Bara (Palaiseau, 91).
  • Projet L@b : découverte du monde de la recherche dans une équipe du laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique.

ATHENS

En tant que membre de ParisTech, l'Institut d'Optique participe aux sémaines ATHENS qui permettent aux élèves de choisir une semaine de formation parmi une multitude de possibilité en France et en Europe. Cette semaine permet aux élèves de "voir autre chose" afin de construire leur projet professionnel.

Les projets associatifs

L’École porte une grande attention aux projets associatifs. En fonction de la nature du projet, l’École peut libérer du temps pour les élèves motivés, faire une validation pédagogique du projet pour le cycle d'ingénieur et participer à l'encadrement.

La mobilité sur les sites de l'Institut d'Optique

La mobilité sur les différents sites de l'Institut d'Optique est aussi un moyen de cultiver l'ouverture d'esprit. A Bordeaux ou Saint-Étienne, les campus sont très ouverts vers les acteurs locaux. Ils permettent de faire la connaissance d'autres étudiants, d'autres façons de travailler et d'une façon générale, d'autres cultures.

Contact

François  Balembois (DGAE)
Directeur Général Adjoint à l'Enseignement
Tél 01 64 53 34 20