Accueil > Formation > Ingénieur SupOptique > Formation à l’international

Formation

Formation à l’international

Aujourd'hui, la formation d'un ingénieur se conçoit forcément avec une composante internationale. C'est d'autant plus important dans le domaine de la photonique où 90% des entreprises exportent.

La culture à l'international de l'ingénieur SupOptique s'enseigne par différentes voies :

Langues et culture internationale

L'ingénieur SupOptique doit atteindre un niveau minimal en anglais qui lui permettra d'évoluer avec aisance en contexte international. Ce niveau est contrôlé par un score minimum au TOEIC (785).

L'apprentissage de l'anglais a pour but de donner aux futurs diplômés les capacités nécessaires pour travailler et communiquer en anglais. Il est également conçu dans un esprit d'ouverture interculturelle avec des apports sur la communication et le management interculturel.

Les cours scientifiques en anglais

En 2ème et 3ème année, une partie des cours scientifiques est dispensée en anglais pour être accessibles aux élèves internationaux qui ont rejoint l'Institut d'Optique. La proportion de cours en anglais varie entre 40% et 90% selon les sites et les options choisies.

Les possibilités à l'international

Une mobilité minimale d'un mois est demandée aux élèves ingénieurs sur tout leur parcours académique à partir de la promotion 2017.

Les élèves ingénieurs peuvent faire un stage à l'étranger (pratique très courante en 2ème année), faire le 1er semestre de la 3ème année à l'étranger (à partir de la promotion 2016) ou un double diplôme à l'étranger à la place de leur 3ème année.

Contact

François  Balembois (DGAE)
Directeur Général Adjoint à l'Enseignement
Tél 01 64 53 34 20