Accueil > Formation > Ingénieur SupOptique > Compétences et métiers

Formation

Compétences et métiers

Les compétences des ingénieurs SupOptique

Les ingénieurs SupOptique sont de très bons physiciens, formés aux concepts et aux méthodes scientifiques de haut niveau, tout particulièrement en photonique, électronique et informatique. Grâce à leur formation à la pointe de la recherche, les ingénieurs SupOptique ont l'esprit formé à l'innovation. Ainsi, ils déposent quatre fois plus de brevets que la moyenne des ingénieurs en France.

Les capacités de conceptualisation, de résolution des problèmes, l'esprit d'analyse et la rigueur développés durant leur formation en font des ingénieurs recherchés pour des fonctions généralistes (gestion de projet, marketing, audit, conseil).

Les compétences d'un ingénieur SupOptique sont référencées par le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Fiche compétences SupOptique (PDF / 34,38 kB)

Les docteurs ingénieurs SupOptique

Avec leur formation de haut niveau scientifique, les ingénieurs SupOptique sont très sollicités pour faire des thèses en laboratoires industriels ou dans les grands organismes de recherche publics (Universités, CNRS, CEA, CNES, ONERA...). 35% des jeunes diplômés de SupOptique s'engagent dans une thèse contre 7% en moyenne pour les écoles d'ingénieurs.

A l'issue de leur thèse, les docteurs-ingénieurs SupOptique deviennent rapidement responsables de services de R&D en entreprise.

Les métiers

Le domaine de prédilection des ingénieurs SupOptique est la R&D en industrie.

C'est dans ce secteur qu'ils obtiennent les meilleurs salaires pour le premier emploi (plus de 38 000 euros brut par an avec prime).

Les capacités d'innovation et de conceptualisation des ingénieurs SupOptique ouvrent les portes de tous les métiers, avec un nombre croissant dans le domaine du management et du conseil.

La Filière Innovation-Entrepreneurs (FIE) conduit les élèves porteurs de projets à créer leur propre entreprise juste après le diplôme et parfois avant même la sortie de l'école.

©Institut d'Optique Graduate School

Les secteurs d'activité

La photonique diffuse dans tous les secteurs économiques. Les ingénieurs SupOptique trouvent leur voie dans tous les secteurs d'activité.
75% des emplois sont dans le secteur privé, majoritairement dans l’industrie (aérospatial, défense, lasers, systèmes et composants optiques, éclairage, médical, télécommunications…).
Le haut niveau scientifique permet une forte présence dans les organismes de recherche nationaux (1 diplômé sur 5).

©Institut d'Optique Graduate School

Les principaux employeurs

THALÈS, AIRBUS GROUP, NOKIA et ALCATEL-LUCENT, APPLE, ESSILOR INTERNATIONAL, SAFRAN, VALÉO, SAINT-GOBAIN, CORNING, QUANTEL, HORIBA, ST MICROELECTRONICS, ALTRAN, EY, UNILOG, CEA, ONERA, CNRS ET UNIVERSITÉS... ET DE NOMBREUSES PME ET START-UPS

Contact

François  Balembois (DGAE)
Directeur Général Adjoint à l'Enseignement
Tél 01 64 53 34 20