Formation

Débouchés

Que font les ingénieurs de l’Institut d’Optique ?

Les ingénieurs de l’Institut d’Optique sont de bons physiciens, formés aux concepts et aux méthodes de la physique, tout particulièrement en optique, électronique et informatique.Les capacités expérimentales et l'esprit d'analyse ainsi développés en font aussi des candidats recherchés pour des fonctions généralistes.

80% d’entre eux débutent dans des fonctions liées à la recherche et au développement avec un salaire médian supérieur à 36 000 €, primes comprises, et un temps de recherche d’emploi moyen de l’ordre d’1,5 mois.

50% des diplômés possède un diplôme master recherche, 35% un doctorat. Sur les 5 dernières années, le taux d’inventeurs est ainsi 4 fois plus élevé que la moyenne des écoles d’ingénieurs, faisant de nos ingénieurs des moteurs en innovations technologiques.

75% des emplois sont dans le secteur privé, majoritairement dans l’industrie. Le haut niveau scientifique permet une forte présence dans les organismes de recherche nationaux (1 diplômé sur 5).

La filière Innovation-Entrepreneur conduit un nombre croissant de jeunes diplômés à créer leur propre société.

La majorité des diplômés travaillent dans les secteurs très dynamiques de l’Optique-Photonique : Aérospatial, Défense, Lasers, Systèmes et composants Optiques, Eclairage, Médical, Télécommunications

Leurs capacités d’abstraction, de résolution des problèmes et la rigueur de la formation permettent à nombre croissant de diplômés d'entamer une carrière dans de grands groupes extérieurs extérieurs à l'optique, y compris dans le commerce, l’audit et le conseil .

Les Métiers

Les fonctions des ingénieurs

Fonctions occupées par les ingénieurs de l'école

Domaines d'activité

Les secteurs d'activité des ingénieurs

Les secteurs d'activité des ingénieurs

L’observatoire de l’emploi

L’Observatoire de l’Emploi, mis en place par l’Institut d’Optique avec l’aide de l’association des Anciens de SupOptique et Optics Valley mesure chaque année l’insertion professionnelle des diplômés et surveille l’évolution de leur métier. Il mène ses enquêtes conjointement avec la Conférence des Grandes Écoles et le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France. A cette base régulière construisant une vision temporelle des évolutions, s'ajoutent des enquêtes ponctuelles pour nourrir les réflexions pédagogiques et stratégiques.

Pour en savoir plus sur les débouchés et le devenir des Ingénieurs de l’Institut d’Optique, vous pouvez consultez les documents téléchargeables ci-dessous.

Enquête 2011 sur l'insertion professionnelle (PDF / 444,31 kB)
Synthèse de l'enquête 2011 sur l'insertion des jeunes diplômés
Enquête 2010 sur l'insertion professionnelle (PDF / 75,57 kB)
Enquête 2010 sur l'insertion professionnelle
Enquête 2009 sur l'insertion professionnelle (PDF / 80,37 kB)
Synthèse de l'enquête 2009 sur l'insertion professionnelle de nos diplômés
Synthèse de l'enquête nationale 2009 de la CGE (PDF / 855,41 kB)
Synthèse nationale de l'enquête sur l'insertion professionnelle des jeunes diplômés de la CGE

Evolution des métiers

L'observatoire de l'emploi s'appuie sur l'enquête annuelle menée par le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF) pour suivre la situation professionnelle de ses diplômés, toutes promotions confondues. Vous pouvez télécharger le rapport du CNISF concernant l'ensemble des ingénieurs sur son site. Les derniers rapports complets spécifiques à notre Ecole sont disponibles ci-dessous.

Enquête métiers 2010 (PDF / 198,72 kB)
Résultats complets de l'enquête.
Enquête métiers 2009 (PDF / 228,16 kB)

Nous vous proposons aussi la lecture des articles suivants parus dans Opto, le journal des Anciens de SupOptique, qui analysent différents aspects des résultats.

Contact

Secrétariat du  CFA-SupOptique
CFA-SupOptique & Observatoire de l’emploi
Tél 01 64 53 31 80

L'optique et la recherche

recherche
L'optique et la recherche

Dans le dispositif de recherche français, la spécificité du Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'Optique est d’être le laboratoire de recherche relevant à la fois d’un organisme de recherche, le CNRS, et de l’Institut d’Optique Graduate School.